tsiganes

[ articles sur les Roms à Grenoble, en France et ailleurs ]

Archives de Tag: contre toutes les formes expulsions

Xénophobie business – A quoi servent les contrôles migratoires ? avec Claire Rodier [Bibliothèque Antigone]

source : http://www.bibliothequeantigone.org

la vidéo de la conférence (1h57) peut être regardée en ligne sur le site internet d’Antigone
ou sur l’un des trois liens ci-dessous

 

Xénophobie business – A quoi servent les contrôles migratoires ?
avec Claire Rodier

Claire Rodier répond à nos questions sur le juteux marché des frontières et le réseau “migreurop”.

Juriste et militante au Gisti (groupe d’information et de soutien des immigré.e.s), co-fondatrice du réseau euro-africain Migreurop, elle s’intéresse aux politiques d’asile et d’immigration en Europe et a publié, seule ou en collaboration, plusieurs ouvrages sur ces sujets. Dernière publications :

– Xénophobie business – A quoi servent les contrôles migratoires, La Découverte, 2012 ;

– Atlas des migrants en Europe,(collaboration), Armand Colin, 2012 ;

– Immigration, fantasme et réalités (avec Emmanuel Terray), La Découverte, 2008.

 Télécharger : Format MP4 | Format M4V | Format WEBM
Publicités

Silhouettes et Expulsions [nicom-photoreport.fr]

source : http://nicom-photoreport.fr

23 Oct. 2012 – Silhouettes et Expulsions

Ce matin, Grenoble est recouvert de la brume matinale. La ville se réveille et découvre des silhouettes étranges. Elles sont marquées au sol ou contre des murs comme celles que l’on peut voir dans les séries télévisées.

Des Silhouettes dans la ville – (pentax k7 – 35mm – ISO 800 – 1/15s à f/3.2)

Étranges silhouettes que l’on retrouve dans une quinzaine de lieux dans Grenoble.

Alors que TF1 et son émission phare Sept à Huit diffusent un reportage plein de raccourcis sur les prostituées Roms de Grenoble, alors que le défenseur des droits demande un arrêt des expulsions de cette minorité durant l’hiver, ces silhouettes se retrouvent exactement sur les lieux où des Roms ont vécu dans la ville avant d’être expulsés.

Contre le mur (Pentax k7 – 35mm – ISO 800 – 1/13s à f/3.2) :

L’émission Là Bas si j’y suis a diffusé la semaine dernière quatre épisodes sur la question des Roms dans notre doux pays de France. Cette minorité européenne est notre dernier bouc-émissaire en date. Expulsés de terrain en terrain, ils exaspèrent les habitants des quartiers dans lesquels ils s’installent. Certains résidents de ces quartiers, tranquilles et bien pensant, vont même jusqu’à se faire « loi » seul : rappelez-vous à Marseille !

Communiqué (Pentax k7 – 35mm – ISO 800 – 1/20s à f/3.2) :

Comme le rappelle le communiqué qui accompagne les silhouettes, le problème n’est peut être pas les Roms, mais leur situation. Ils vivent dans la misère, ne peuvent avoir un travail qu’après avoir dépassé de nombreuses barrières administratives (souvent faites pour ne pas être franchies). Alors que nous pensions que la politique discriminante de Sarkozy prendrait fin avec son mandat, M. Valls prend le relais en oubliant la promesse de son président : « PAS D’EXPULSION, SANS SOLUTION DE LOGEMENT »…

Au pied du mur (pentax k7 – 35mm – ISO 400 – 1/6s à f/8) :

Méprisés et méconnus – (pentax k7 – 55mm – ISO 200 – 1.3s à f/10) :

Vous trouverez plus d’informations sur Indymédia grenoble. L’article est certainement écrit par le collectif de personnes ayant organisé l’action. Vous y trouverez leurs revendications ainsi que leur communiqué de presse.

Non aux expulsions – (pentax k7 – 55mm – ISO 200 – 1.3s à f/10) :

Fantômes à Grenoble [Indymedia]

source : http://grenoble.indymedia.org

Fantômes à Grenoble

mardi 23 octobre 2012 par anonyme

[Infos locales] [Logement / Squats]

Dans le cadre du week-end d’actions appellé par la rencontre de Toulouse (bien qu’un peu en retard)

« contre toutes les expulsions, pour les réquisitions, l’entraide et l’autogestion

Cette année de nombreux collectifs à travers la France ont lutté contre toutes les formes de misère : enfants à la rue, mal-logé.es, futur expulsé.es, travailleur.es précarisé.es, sans papiers… et pour répondre de manière autonome à leurs besoins de logements, de nourriture, de liberté. A force de recevoir des échos les uns des autres, certains ont décidé de se rencontrer pour se coordonner. Du 31 aout au 2 septembre, à Toulouse, dans les restes du Centre social autogéré expulsé et dévasté par l’Etat quelques jours plus tôt, les participant.es se sont retrouvé.es dans le but d’échanger des outils et des savoirs, de débattre, de se renforcer. Partant du constat que toutes les formes de misère sont organisées politiquement, que les premiers concernés doivent s’organiser par elles et eux-mêmes que l’Etat ne fait pas partie de la solution mais du problème, les participant.e.s appellent à :

- continuer à coordonner les collectifs et les mouvements concernés à travers de nouvelles rencontres, un réseau d’information et d’action
- un week-end d’actions simultanées partout en france contre toutes les formes expulsions entre le 13 et le 15 octobre 2012. »

Des silhouettes sont apparues dans l’agglo cette nuit sur des lieux de vie de Roms qui ont été expulsés. Environ 16 endroits ont été recouverts de ces fantômes qui hantent nos vies. Solidarité pour tou-te-s, non aux expulsions. Voici ce que nous pouvions voir sur les murs.

PDF - 775 ko

Nous vous invitons à visiter votre quartier, les lieux où des Roms on vécu afin de voir en réel ce qu’il en est.