tsiganes

[ articles sur les Roms à Grenoble, en France et ailleurs ]

Ce matin, à Annecy, 6 familles Rroms expulsées de leurs caravanes par la police [librinfo74.fr]

source : librinfo74.fr

« ce qui n’a pas empêché certains agents de lancer à l’adresse des familles, gestes à l’appui, qu’un avion était prêt à décoller pour les emmener en Roumanie »

Ce matin, à Annecy, 6 familles Rroms expulsées de leurs caravanes par la police.

Vendredi 6 avril 2012

Par gfumex

Ce matin, à 6H30, 6 familles de Roms ont été délogées de leurs caravanes près de la gare d’Annecy.

Un huissier de justice était sur place, secondé par une trentaine de policiers, pour leur signifier la décision du tribunal d’évacuer le terrain SNCF qu’elles occupaient illégalement.

Coincées sur un petit coin de terre, entre la clôture et le parking d’une ancienne minoterie  près de la gare d’Annecy, ces familles vivaient depuis plusieurs mois dans des caravanes fournies par des militants de la LDH, d’ATD quart monde, et d’associations caritatives.

L’évacuation s’est faite dans le calme sous le regard désolé et réprobateur de ces militants.

Les familles n’ont manifesté aucune résistance. Les policiers n’ont pas usé de violence. ce qui n’a pas empêché certains agents de lancer à l’adresse des familles, gestes à l’appui, qu’un avion était prêt à décoller pour les emmener en Roumanie.

Cinq caravanes ont été emmenées à la Fourrière ; trois ont été détruites

Les membres des associations ont obtenu que les enfants aillent à leur dernier jour d’école, bien que les autorités s’y étaient opposées.

Étaient présents aux côté des forces de l’ordre, Régis Castro*, Directeur de Cabinet du Préfet, chargé de la sécurité, et Monsieur Pothet, Directeur-adjoint de la cohésion sociale.

Où ces familles vont-elles loger ce soir ?

En début d’après-midi, plusieurs militants de la LDH, ont « forcé » gentiment la porte de Monsieur Pothet. Ce dernier a accepté de les recevoir pour leur dire que l’État n’avait pas les moyens matériels et financiers de les reloger. On peur résumer le point de vue de l’administration : les centres d’hébergement d’urgence sont saturés et les caisses sont vides.

Devant cette impasse, une délégation s’est rendue à la mairie d’Annecy. Ils ont pu trouver une certaine écoute compassionelle de la part des maire-adjoints, Dominique Puthod et Marie-Noëlle Provent et du maire Jean-luc Rigaut.

La mairie d’Annecy a réservé 18 places d’hôtel pour accueillir ces familles pendant le week-end de Pâques.

À 21H00, Philippe Métral-Boffod, conseiller municipal d’opposition négociait au téléphone 6 places supplémentaires avec le maire d’Annecy.

À 21H30, à côté des affaires sauvées des caravanes, recouvertes d’une bâche pour les protéger de la pluie, il restait la famille d’Héléna…

* Vous pourrez découvrir les interview de M. Castro et de certains militants dans un article à paraître demain sur librinfo.

VOIR AUSSI

  1. Fausse alerte pour l’expulsion des Rroms du terrain SNCF d’Annecy, mais leur évacuation est bien programmée.
  2. Évacuation par la force publique des familles Rroms du terrain du Pont-neuf à Cran-Gevrier.
  3. La SNCF demande à la Justice d’expulser des familles Roms installées sur un terrain désaffecté près de la gare d’Annecy
  4. Enquête sur les familles Rroms du bidon ville de Cran-Gevrier
  5. Des Rroms expulsés d’un terrain d’accueil pour gens du Voyage sur Annemasse.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :