tsiganes

[ articles sur les Roms à Grenoble, en France et ailleurs ]

Des SDF occupent leur centre d’hébergement pour ne pas retourner à la rue [blogs.liberation.fr]

source : logement.blogs.liberation.fr

« nos » sdf,

« leurs » sdf chez nous,

– même combat.

28/03/2012

Des SDF occupent leur centre d’hébergement pour ne pas retourner à la rue

Comme chaque année, avec le retour des beaux jours, des centres d’hébergement ouverts à la va vite pour accueillir des sans-abris pendant les périodes de grand froid, ferment leurs portes. 

IMG_1182_2[2]Pourtant, la situation des personnes qui y séjournent n’a pas évolué: les SDF sont toujours SDF. Mais au motif que la météo ne représente plus un danger mortel immédiat, des centres ferment. Comme si ce n’était pas grave d’être sans logement, au printemps, en été ou en automne.

Pour protester contre ces décisions absurdes des pouvoirs publics, une cinquantaine de sans abris ont occupé mercredi avec l’aide de militants du Dal (Droit au logement) un centre d’hébergement (le pavillon Alsace) ouvert depuis le début de l’hiver dans l’enceinte de l’hôpital Ville Evrard à Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis) en banlieue parisienne.

« Nous sommes une cinquantaine de sans logis, et nous devons quitter définitivement le centre lundi 2 avril. C’est illégal, c’est contraire à la loi » écrivent dans un communiqué, sous la plume du DAL, les personnes concernées.

Jean-yves le bouillonnecLe communiqué fait manifestement référence à un article de la loi DALO (Droit au logement opposable), qui stipule en substance que toute personne accueillie dans un centre d’hébergement d’urgence à vocation à y rester tant qu’une solution d’hébergement ou de logement adaptée à sa situation ne lui est pas proposée.

Cet article découle d’un amendement du député (PS) Jean-Yves Le Bouillonnec (photo ci-contre) dit « amendement anti-remise à la rue »: il avait été adopté à l’unanimité par l’Assemblée nationale au printemps 2007 lors du vote de la loi DALO qui faisait suite aux campements des Enfants de Don Quichotte.

Jeudi matin à 11h00, le « Collectif des associations unies pour une nouvelle politique publique du logement des personnes sans abri et mal logées » appelle à manifester place du Palais Royal à Paris, pour soutenir « Les invisibles de la Campagne (électorale ndlr) » autrement dit, tous les SDF qui vont être remis à la rue dans les prochains jours ou semaines.

LogocollectifLeur communiqué dénonce « la gestion saisonnière de la situation des personnes à la rue et (exige) une politique du logement digne de ce nom ». Parmi les membres du collectif figurent notamment ATD-Quart Monde, Jeudi Noir, Emmaüs, l’Armée du salut, Croix Rouge, Médecins du Monde, Secours catholique…. (Téléchargement du communiqué du Collectif).

Lundi après-midi, plusieurs centaines de travailleurs sociaux et de salariés de l’urgence sociale soutenus par le DAL avaient déjà défilé dans les rues de Paris, pour protester contre ces fermetures de centres d’hébergement.

Commentaires

Vous avez tout mon soutien moral, les gars!!
La loi DALO n’est pas appliquée dans de nombreux departements,
si bien que meme ceux qui y deposent un dossier n’ont guère de chance d’avoir un avis favorable.

Squattez les foyers temporaires et tachez de vous organiser en autosuffisance pour de nombreuses choses.

Avoir un toit au dessus de sa tete devrait être un droit inaliénable pour tout citoyen,mais cela est de moins en moins le cas,hausse des loyers,chomage et crise aidant…

Rédigé par : Arno | 28/03/2012 à 23h04

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :