tsiganes

[ articles sur les Roms à Grenoble, en France et ailleurs ]

Serbie : la mairie de Belgrade veut expulser des réfugés rroms du Kosovo [Le Courrier des Balkans]

source : Le Courrier des Balkans

B92

Serbie : la mairie de Belgrade veut expulser des réfugés rroms du Kosovo

Traduit par Persa Aligrudić
Sur la Toile :

Mise en ligne : samedi 5 novembre 2011
La mairie de Belgrade poursuit les expulsions de Rroms. Parmi les derniers visés, une vingtaine de familles de déplacés chassés du Kosovo doivent être expulsés du Blok 61, à Novi Beograd, pour permettre la réalisation d’un grand programme de construction. Amnesty International dénonce les promesses de relogement jamais tenues par le gouvernement serbe.

Le site d’Amnesty International a révélé que la Direction de l’Urbanisme de Serbie avait donné le 31 octobre un délai de 48 heures aux familles rroms qui vivent dans des baraquements illégaux aux abords du bloc 61 de Novi Beograd pour quitter leurs foyers.

« Le plus inquiétant, c’est que la vingtaine de familles concernées par cette expulsion ont été chassées du Kosovo après la guerre de 1999 et que le gouvernement serbe s’était engagé à les protéger et à les aider. Au lieu de cela, ces familles ont été abandonnées dans des villages informels sans accès aux services publics de base », s’indigne John Dahlhausen, directeur d’Amnesty International pour l’Europe et l’Asie centrale.

Non seulement ces familles n’ont pas été prévenues de leur expulsion forcée, mais aucun hébergement alternatif ne leur a été proposé alors que l’hiver approche. Amnesty International ajoute que ces familles comptent un grand nombre d’enfants.

John Dahlhausen souligne que le gouvernement, au lieu d’utiliser ce terrain pour la construction de logements et de locaux commerciaux, doit assurer un hébergement aux familles rroms déplacées du Kosovo, qui vivent en Serbie depuis 12 ans sans être décemment logées.

Amnesty International a déjà demandé à plusieurs reprises au gouvernement serbe de régler le problème posé par l’expulsion forcée de résidents rroms décidée par les autorités municipales de Belgrade, mais le gouvernement n’a rien entrepris à ce sujet.

Par ailleurs, la Direction de l’Urbanisme de Serbie, dans un communiqué adressé à l’Agence Beta, mentionne que, par décision du gouvernement en date du 25 août 2011, elle a été désignée pour réaliser le projet de construction de logements et locaux commericaux dans la rue dr Ivan Ribar à Novi Beograd, conformément à la loi sur l’encouragement à l’industrie du bâtiment dans les conditions de la crise économique.

Le village rrom de quelque vingt familles se trouve à l’emplacement prévu pour la construction de 788 appartements, ce qui a empêché de débuter les travaux de construction,souligne la Direction de l’urbanisme en ajoutant qu’elle avait adressé une lettre aux organes compétents, leur demandant de prendre les mesures nécessaires pour lui permettre de commencer les travaux.

Le communiqué mentionne que la Direction de l’urbanisme a adressé une lettre au ministère de l’Environnement, des mines et de l’aménagement, aux ministères de l’Intérieur, des droits de la personne et des minorités, de l’Administration publique et de l’administration locale. La Direction des biens immobiliers de Serbie, le Procureur de la République, le Commissariat aux réfugiés, le Secrétariat de l’inspection de Belgrade et la Mairie de Novi Beograd ont également été informés.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :