tsiganes

[ articles sur les Roms à Grenoble, en France et ailleurs ]

Sécurité ou insécurité ? – mensuel municipal d’information de La Tronche [ville-latronche.fr]

source : Le bulletin – mensuel municipal d’information de La Tronche

dans son édito du mois de novembre le maire de La Tronche se montre … tellement lui-même.

(visitez le lien pour lire en pdf)

Sécurité ou insécurité ?

Alors que l’« opération tranquillité vacances »
permettant la surveillance des habitations
inoccupées pendant l’été a démontré son
efficacité, une partie de notre population
ressent toutefois un sentiment d’insécurité.
Il est dû à la présence des Roms installés
dans des conditions indignes et illégalement
sur un terrain privé en face de Décathlon et
dans une maison acquise par le conseil géné-
ral quai Fortuné Ferrini !
Et vous avez été nombreux à m’interroger par courrier, sur site ou
en mairie lors de nos nombreuses rencontres à ce sujet.
Les occupations illicites actuelles sont intolérables. Non seulement
les conditions d’hygiène et de sécurité ne sont pas respectées, mais en
plus on constate des trafics, de la prostitution notamment de jeunes
filles, des tapages nocturnes, des brûlages de câbles dégageant d’é-
paisses fumées qui circulent jusque dans le système de ventilation du
CHU Nord, des dépôts de déchets sauvages que nos services tech-
niques ne cessent de ramasser et nettoyer, des vols d’eau et d’énergie,
des vols d’outils de jardin, des dégradations de biens publics et privés,
des agressions verbales voire physiques dans la rue ou dans le tram-
way, des « promenades » de repérages par des adultes et des enfants de
lieux propices au vol, etc.
J’ai pourtant déposé plusieurs plaintes et interpelé :
*  Les députés européens et notamment Mme Grossetête qui m’a
répondu que l’Europe allouait des subventions à la Roumanie pour
intégrer ces populations. * Notre députée Mme Fioraso qui m’a
répondu qu’il fallait apprendre à cohabiter.  * Le procureur de la
République sur mes pouvoirs de police qui ne m’a pas répondu. * Le
préfet qui m’a confirmé son aide si il y avait une décision de justice.
* Le président du conseil général qui a engagé tardivement une pro-
cédure d’expulsion. * Les propriétaires du terrain litigieux pour enga-
ger une action d’expulsion mais qui n’ont rien fait… * Les forces de
police ou de gendarmerie qui ne peuvent agir que sur ordre du préfet
ou du procureur… * et j’ai reçu en mairie les habitants du quartier
pour les informer de mes actions !
Comme aucune réponse satisfaisante n’était donnée à mes demandes,
j’ai engagé une procédure administrative pour récupérer les terrains
des Sablons afin de les faire déclarer abandonnés, ce qui me permet-
tra au bout d’un délai de 6 mois d’effectuer moi-même la procédure
d’expulsion…
J’ai donc besoin de vous pour étoffer mon dossier afin d’obtenir le
rétablissement de l’ordre sur notre commune et la prise en charge
digne et durable de ces populations… et je remercie déjà tous ceux
qui m’ont apporté leur soutien dans cette action difficile !
Encore un peu de patience et je suis sûr que nous retrouverons pro-
chainement la sérénité qui caractérise notre commune !

Votre maire
Hervé-Jean Bertrand-Pougnand

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :